Depuis plusieurs années, la rive droite de bordeaux retrouve un dynamisme perdu. La Bastide, comme on l’appelle, séduit de plus en plus de nouveaux habitants attirés par la proximité avec l’hyper centre-ville de Bordeaux, les accès facilités aux grands axes routiers mais aussi le charme de son immobilier, parfois atypique. Le quartier dispose de nombreux établissements scolaires, installations sportives et culturelles. Ses espaces inoccupés sont également propices à l’immobilier neuf.

12 % des bordelais ont choisi de vivre dans le quartier de la Bastide

Village rattaché à la capitale girondine lors de l’inauguration du pont de pierre en 1822, la Bastide commence alors sa mutation. Elle devient la zone industrielle et navale de Bordeaux, avant d’être délaissée lors de la crise des années 70. Le quartier devra attendre le 21ème siècle et notamment l’arrivée de la ligne A du Tramway en 2003 pour retrouver un second souffle.

Aujourd’hui, ce sont environ 30 000 habitants qui ont décidé d’y poser leurs valises et ainsi profiter des nombreuses infrastructures que propose le quartier. Il faut dire que la Bastide s’étend du quartier Bastide-brazza, proche des communes de Lormont et Cenon, qui rejoint la rive gauche grâce au pont Chaban Delmas ; au quartier Bastide-Niel dominé par ses quais aménagés, sa vue inédite sur la place de la Bourse, sa guinguette « chez Alriq » et son éco-quartier Darwin, le lieu bordelais le plus recherché par les touristes après le miroir d’eau ; jusqu’au quartier de la Benauge, sa caserne classée et sa proximité avec Floirac.

La Bastide, un autre Bordeaux de l’autre côté de la Garonne

La Bastide est séparée de l’hyper centre-ville de Bordeaux par la Garonne, mais de la place de Stalingrad ornée du célèbre lion bleu, à la porte de Bourgogne, il n’y a que quelques pas (600 mètres pour être exact). Pourtant, certaines installations comme la bibliothèque Meriadeck située rive gauche peuvent sembler un peu éloignées pour les habitants de Bordeaux-Bastide. Heureusement, le quartier dispose de son propre établissement rue Alexander Fleming, ainsi que du passage de la bibliothèque mobile. 

De nombreux établissements scolaires y sont également présents pour l’enseignement du premier degré. A partir du second degré les élèves et étudiants du quartier sont scolarisés au sein de l’Ensemble Scolaire Sainte-Marie Bastide, du collège Léonard Lenoir, du collège Jacques Ellul, du lycée François Mauriac et du lycée Professionnel Trégey. Le quartier abrite également le pôle universitaire des Sciences de Gestion de la faculté de Bordeaux.

Bordeaux-Bastide propose plusieurs espaces verts très prisés des bordelais, tel que le jardin botanique qui permet de faire une halte urbaine et profiter des serres et de salles d’expositions. Le quartier est également tout proche du parc de l’ermitage, du parc Palmer et du domaine de la Burthe. Côté marchés de plein air, les usagers peuvent profiter du marché Calixte Camelle et de ses quelques 19 exposants réunis le jeudi. Le vendredi ils peuvent se rendre au marché du pont Saint-Emilion le matin, puis au marché de l’allée Serr l’après-midi pour un total de 9 exposants.

Pourquoi Bordeaux Bastide attire les futurs acquéreurs ?

Après Bordeaux, c’est encore Bordeaux. De l’autre coté du pont de Pierre, du pont Saint-Jean et plus récemment, du pont Chaban-Delmas, les touristes mais également les Girondins découvrent ou redécouvrent depuis plusieurs années le quartier de la Bastide, en pleine mutation. Avec un prix du foncier plus bas que dans le centre de Bordeaux, de nombreuses friches qui permettent la création de logements neufs et davantage d’espaces verts, la Bastide a le vent en poupe.

Bordeaux-Bastide : l’un des quartiers les plus accessibles pour les futurs propriétaires

Aujourd’hui, il faut compter 3 944 € /m² en moyenne pour devenir propriétaire d’un appartement situé à Bordeaux-Bastide, avec des variations de 2 625 € à 5 564 €, et 4 156 € /m² en moyenne pour une maison, avec des variations de 2 760 € à 5 882 €. Des prix qui sont inférieurs à la moyenne bordelaise à 4 263 € pour un appartement et 4 691 € pour une maison, très éloignés des quartiers comme les Quinconces ou Tourny qui peuvent aller jusqu’à plus de 7 000 € /m².

Si la rive droite de Bordeaux est donc meilleur marché que son hyper-centre, elle attire sans surprise les acheteurs célibataires, primo-accédants, ainsi que les familles qui souhaitent devenir propriétaire de leur résidence principale. Mais c’est également le cadre de vie, plus vert, moins saturé, et la vue inédite qu’offrent les quais de Brazza, de Queyries, Deschamps et de la Souys sur le Bordeaux historique, qui plait aux nouveaux venus.

Le quartier est également facilement accessible via la ligne A du tramway, l’avenue Thiers qui permet de relier les communes voisines de Lormont, Cenon et Floirac, ainsi que la rocade et l’autoroute.

Bastide-Niel, Bordeaux 2030, ces projets qui vont contribuer au renouveau de la Bastide

Une partie importante du projet urbain Bordeaux 2030 est dédié au renouveau et à l’aménagement des quartiers qui composent la Bastide. Brazza, la Benauge et Niel doivent en effet être transformés pour devenir des « territoires mixtes » qui pourront à terme mêler activités et zones résidentielles. 

D’ici à 2028, Niel doit par exemple accueillir l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers, l’ancienne clinique de l’avenue Thiers, un complexe sportif de 8000 m², deux groupes scolaires, une ferme urbaine et un marché. Le quartier verra également l’installation de quelques 4000 arbres et de 3500 nouveaux logements issus de la construction ou de la réhabilitation, à Darwin et en lieu et place des anciennes archives municipales.

Du côté de Brazza, la part belle sera donnée à l’artisanat mais également aux logements : échoppes, logements sur pilotis, appartements neufs mais également des volumes capables, ces logements neufs à finir soi-même. 

immobilier-neuf-bordeaux-avenue-thiers-bastide

ACHETER UN APPARTEMENT AVENUE THIERS À BORDEAUX

Longue de quatre kilomètres et large de quarante-deux mètres, l’avenue Thiers de Bordeaux est une route stratégique, véritable porte d’entrée dans le Bordeaux historique. Depuis quelques années, l’avenue connait un important développement et voit s’installer des équipements qui font désormais de la rive droite un quartier prisé des acquéreurs à la recherche d’un appartement neuf ou ancien à Bordeaux.

 

Bordeaux 2030 : l’avenue Thiers en pleine mutation

Contemporaine à la création du pont de pierre, l’avenue Thiers s’étire sur la rive droite de Bordeaux et fait le lien entre la place Stalingrad et les coteaux de la commune voisine de Cenon, auparavant dénommée Cenon-la-Bastide. L’ex « Nouvelle Route de Bordeaux à Paris » ne prend le nom de l’ancien président de la République, Adolphe Thiers, qu’en 1878.

Dès lors, l’urbanisation de la rive droite s’accélère et l’avenue Thiers connait une profonde mutation, tout comme l’ensemble des quartiers de la rive droite : Bastide-Niel, Brazza et Benauge.  L’aménagement actuel de l’avenue s’inscrit dans le projet d’urbanisation Bordeaux 2030.

 

L’avenue Thiers et ses nombreux services et équipements

L’avenue Thiers sépare le quartier de la Bastide en deux : au sud, la Benauge, ses logements populaires et sa caserne de pompiers, autrefois gare d’Etat ; au Nord, Bastide-Niel, Brazza et la gare d’Orléans transformée en complexe cinéma.

Le quartier de l’avenue Thiers est occupé par de nombreux établissements scolaires : 6 écoles primaires et élémentaires, 2 collèges, 2 lycées ainsi qu’une école privée, l’école de design CREASUD et le pôle universitaire des sciences de gestion de Bordeaux.

L’avenue Thiers voit passer plusieurs lignes de bus : 10, 16, 27, 28, 31, 32, 40, 45, 80, 91, 92 ainsi que la ligne A du Tramway. L’avenue jouit également d’une position stratégique entre la gare de Bordeaux Saint-Jean et la gare de Cenon qui dessert les communes environnantes.

Enfin, de nombreux commerces et restaurants ont choisi l’avenue Thiers pour s’installer. Caviste, fleuriste, mutuelle, agence immobilière, boulangerie-pâtisserie, vétérinaire, fast-food, pharmacie, bureau de poste ou encore tabac permettent aux habitants de jouir de toutes les commodités sans avoir à traverser la Garonne.

Acheter un appartement Avenue Thiers Bordeaux : des prix plus attractifs que dans le centre

Si les bâtiments qui bordent l’avenue Thiers sont pour beaucoup des échoppes anciennes ou des ensembles immobiliers en pierre de taille, la configuration des lieux et les nombreuses friches qui composaient auparavant la zone sont propices au développement de l’immobilier neuf. De nombreux programmes immobiliers sont proposés le long de l’avenue ainsi que dans les quartiers alentours. L’attractivité pour Bordeaux et depuis quelques années pour la rive droite permet en outre de garantir une offre vaste, des appartements allant du T1 ou T2 au T5 voire même au loft. L’immobilier haut de gamme côtoie les programmes plus familiaux et de nombreux appartements neufs sont accessibles grâce à des dispositifs tels que le PTZ pour les primo-accédants qui veulent acheter leur résidence principale, ou le Pinel pour ceux qui préfèrent l’immobilier locatif.

En moyenne, on estime le prix d’un appartement avenue Thiers à 3 971 €/m².

Si vous souhaitez acheter un appartement neuf avenue Thiers Bordeaux, prenez contact avec votre conseiller en immobilier neuf qui saura vous aider à trouver le programme le plus adapté à votre situation et à vos objectifs, ainsi que les aides dont vous pouvez bénéficier.

appartement-neuf-bordeaux-rive-droite

Bastide Niel, nouveau quartier idéal pour vivre à deux pas du centre-ville

Situé entre la rue Bouthier, l’avenue Thiers, le quai de Queyries et la rue Hortense, le quartier Bastide-Niel symbolise plus que jamais le Bordeaux de demain. Autrefois dominé par les friches industrielles, ce nouveau quartier situé sur la rive droite de la capitale girondine doit accueillir, à terme 35 hectares de bureaux et de logements. Le tout à proximité d’espaces verts prisés et avec une vue imprenable sur le Bordeaux historique.

 

35 hectares à aménager sur la rive droite de Bordeaux

Sa mue doit prendre fin en 2028. Son nom, le quartier Bastide-Niel. Sur quelques 35 hectares situés à l’Est de Bordeaux, sur la rive droite de la Garonne, ce néo-quartier accueille déjà des logements neufs situés à proximité du quai des Queyries.

A terme, ce seront 3 500 nouveaux appartements et 27 000 m² de bureaux qui vont sortir de terre sur cette zone pendant longtemps boudé par les bordelais. Une exception demeure toutefois. L’écosystème Darwin, 2ème lieu le plus visité de la ville, derrière le célèbre miroir d’eau qui, depuis 2009, attire les curieux, les artistes, les entrepreneurs et les artisans locaux au-delà même des frontières de la ville.

 

Bastide-Niel : des habitations, des espaces verts et une zone d’activité

Le projet urbain de rénovation du quartier Bastide-Niel est intégré dans le programme Bordeaux 2030. Il répond à plusieurs objectifs : conserver l’histoire du lieu, permettre une mixité dans les usages fait des différents aménagements et enfin mettre en avant l’accessibilité et le développement durable.

La ZAC devrait accueillir en 2021 un campus de l’Essca (École supérieure des sciences commerciales d’Anger) qui regroupera un millier d’étudiants ainsi que la clinique de la rive droite jusqu’à présent située sur l’avenue Thiers.

Il faudra attendre 2025 pour voir émerger la Brazzaligne, une promenade verte longue de trois kilomètres le long de la voie ferrée, qui doit permettre de relier à pied le parc de l’Ermitage à Lormont, le quartier Bastide-Niel, le quartier Brazza et le quartier historique de la rive droite, à proximité de la place Stalingrad.

appartement-neuf-bastide-vallee-verte

Zoom sur Dôma et Stégo : 28 logements neufs au cœur du nouveau quartier Bastide-Niel

Parmi les nombreux projets d’aménagement qui doivent permettre d’accueillir pas moins de 40 000 nouveaux habitants au cœur de la rive droite, le projet “DOMA” & “STEGO” prévoit 28 appartements neufs et 2 locaux d’activités répartis sur deux îlots.

Distinguables grâce à leur couleur brique et blanche, les logements de Dôma et Stégo seront éligibles à la location-accession. Autrement dit ils seront réservés aux ménages respectant les plafonds de ressources leur donnant droit au Prêt Social Location Accession (PSLA).  Autre avantage, l’exonération de taxe foncière pendant 15 ans, une TVA réduite à 5,5 % au moment de l’achat, des frais de notaires réduits et bien sûr, un dispositif cumulable avec d’autres aides telles que le PTZ.

Pour connaitre les autres projets de construction tels qu’Ekko ou Bord’ha, ainsi que les aides disponibles pour acheter un appartement neuf dans le quartier Bastide-Niel, n’hésitez pas à solliciter l’appui de votre conseiller en immobilier neuf.

Acheter un appartement quai de Brazza

C’est un projet de 53 hectares qui s’inscrit dans le cadre du projet d’urbanisation Bordeaux 2030. Bordeaux Brazza bénéficie d’une situation privilégiée, au croisement de grands axes urbains qui lui offrent une accessibilité de choix, avec un point de vue inédit sur le Bordeaux historique. Depuis 2013, le quartier est un peu plus proche de la rive gauche de Bordeaux et notamment des quartiers Chartrons et Bacalan grâce au pont Chaban Delmas.

 

Quai de Brazza : un point de vue privilégié sur le Bordeaux historique

Boulevards, pont d’Aquitaine, pont Jacques Chaban-Delmas sans compter les nombreuses lignes de bus, sont autant d’axes et de transports qui confèrent au quartier Brazza une accessibilité exceptionnelle. Situé sur la désormais très prisée rive droite de Bordeaux, le quartier Bordeaux-Brazza illustre le Bordeaux de demain tout en offrant à ses habitants une vue imprenable sur les quais de la rive gauche et ses façades historiques.

Depuis quelques années, les quais de Brazza sont par ailleurs le théâtre de la mutation du port de la lune. La cité du vin, mais également le musée maritime et le marché alimentaire « les Halles de Bacalan » se situent à quelques minutes à peine grâce au pont Chaban-Delmas inauguré en 2013.

Le développement du quartier quai de Brazza s’inscrit dans le projet d’urbanisation Bordeaux 2030. Le quartier est bordé par la Garonne et le parc aux angéliques. 

Près de 5 000 logements neufs multifonctionnels et respectueux de l’environnement

Les prix moyens pour un appartement quai de Brazza s’affichent à 4 014 € mais peuvent varier entre 2 719 € et 5 164 €. Les variations s’expliquent par la multitude de projets en cours dans ce quartier qui doit à terme accueillir 4 950 logements sur 53 hectares.

Le quartier s’articulera bientôt autour de la « Brazzaligne », conversion d’une voie ferrée en coulée verte aménagée dans un souci écologique, au profit des piéton et des promeneurs. Hôtellerie, équipements publics, sportifs et ludiques, mais aussi artisans s’installeront également dans ce nouvel espace.

Les logements proposés seront variés : échoppes traditionnelles du XXème siècle avec jardin ou terrasse, appartements neufs collectifs érigés sur pilotis et immeubles en front de Garonne, en première ligne des quais de Brazza. Les bâtiments seront adaptés au risque d’inondation, leurs formes variées et la simplicité des matériaux utilisés seront propices à la multifonctionnalité.

Les appartements proposés s’intègreront aux nombreux espaces verts qui dessinent le quartier.  Le parc aux Angéliques sera complété par trois grands mails bordés de peupliers ainsi que des jardins collectifs. Le tout dessinera un ensemble homogène autour de la Halle Soferti, un bâtiment en bois de 1904 qui sera réhabilité et transformé en hôtel par le Groupe Cardinal.

Pour en savoir plus sur les projets immobiliers des quais de Brazza et trouver votre appartement neuf idéal, demandez l’appui de votre conseiller en immobilier neuf.

acheter-neuf-bastide-bordeaux-stalingrad-avenue-thiers

Acheter un appartement rive droite

Tandis que la croissance de la métropole bordelaise se poursuit, Bordeaux peut se targuer d’avoir été élue « ville préférée des cadres parisiens » en 2018 et 2019 et ville n°1 où il fait bon travailler, en 2016, 2017 et 2018. Mais le prix de l’immobilier qui augmente et l’offre de logements qui se raréfie, encouragent les bordelais tout comme les nouveaux arrivants à s’éloigner du centre-ville. Avec ses nombreux programmes neufs, la rive droite a le vent en poupe.

Bordeaux et sa rive droite : un bassin d’emploi à part entière

La rive droite de Bordeaux semble avoir retrouvé ses lettres de noblesse depuis l’arrivée du tramway en 2003. Dès lors, les bordelais se sont peu à peu réappropriés la place Stalingrad mais aussi les quais de Queyries qui offrent une vue panoramique sur la place de la Bourse et les façades en pierre de taille de l’autre rive.

Mais pas seulement, les communes limitrophes profitent elles aussi de ce regain d’intérêt. Floirac, Cenon, Lormont et Bassens attire chaque année de plus en plus d’habitants. Et un peu plus éloignée de la capitale girondine, les communes d’Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bouliac, Carbon-Blanc, Saint-Louis-de Montferrand et Saint-Vincent-de-Paul viennent s’ajouter à ce qui constitue la Grande rive droite. Un territoire de 11 villes qui concentre en 2015, 17 % des habitants de la métropole bordelaise et 13 % du volume d’emplois sur une superficie de 13 000 hectares, soit 23 % du maillage métropolitain.

Il faut dire que la rive droite a de quoi séduire. De nombreuses entreprises ont choisi de s’y installer comme le journal Sud Ouest, TV7 Bordeaux, Radio-France Aquitaine et France Bleue Gironde à Bordeaux, mais aussi Bouygues Bâtiment, Linkcity, VPN France, Lodifrais, à Lormont, ou Soval et Fayat à Floirac.

Plus de 10 000 logements neufs prévus sur la rive droite à l’horizon 2030

En 2015 toujours, une personne sur deux est propriétaire de son logement au sein de la Grande rive droite et 6 % des nouveaux arrivants constituent la population totale. Des chiffres qui ont évolué depuis et devraient encore augmenter à l’horizon 2030. Les grands projets urbains sont en effet nombreux sur la rive droite. Ils ciblent les quais de Floirac avec la construction de 1 428 logements dont 244 logements sociaux autour de la nouvelle salle de spectacle Arkea Aréna ; le quartier Bastide-Niel avec 3400 logements à proximité de Darwin, deuxième site touristique de Bordeaux derrière le miroir d’eau ; ou encore Brazza et ses 4 950 logements, à deux pas des Chartrons par le pont Chaban-Delmas.

De quoi séduire des personnes, seules, des couples ou encore des familles qui souhaitent devenir propriétaires de leur logement à proximité de Bordeaux ou aux portes de la ville, ou investir dans l’immobilier locatif. Pour connaitre les programmes immobiliers en cours ou à venir à Bordeaux rive droite ainsi que les aides comme le PTZ ou la loi Pinel, prenez contact avec votre conseiller en immobilier neuf.

acheter-neuf-bastide-bordeaux-stalingrad

Acheter un appartement proche Stalingrad

Désormais bien connue des Bordelais mais aussi des touristes, la place Stalingrad est installée aux portes de Bordeaux. Elle jouit d’une grande accessibilité et s’ouvre sur le pont de pierre, les quais de Queyries et l’avenue Thiers. Depuis quelques années, le développement de la Bastide offre de nombreuses opportunités pour les ménages qui souhaitent s’y installer, notamment dans des appartements neufs de standing.

Place Stalingrad à Bordeaux, un peu d’histoire

Entre 1810 et 1822, Napoléon 1er ordonne la construction du pont de pierre reliant le centre-ville de Bordeaux au quartier de la Bastide, sur la rive droite. Financé pour partie par des fonds privés, le franchissement du pont donne lieu à un droit de péage jusqu’en 1863. A partir de cette date, la ville rachète ce droit et le quartier de la Bastide est officiellement rattachée à Bordeaux en 1865. Il faudra en revanche attendre 1946 pour que l’ancienne place du pont devienne la place de Stalingrad, couramment appelée place Stalingrad, en hommage à la victoire des Russes contre les Allemands en 1942 et 1943.

Initialement destinée à être en forme de demi-lune comme la place de Bourgogne qui lui fait face sur la rive gauche de Bordeaux, elle est finalement rectangulaire, comme le prévoyaient les plans de Claude Deschamps, dessinés en 1826 lors de la création de la route Bordeaux-Paris, l’avenue Thiers.

L’actuelle place Stalingrad où trône fièrement le Lion de Veilhan dit le lion bleu, tourné vers la Garonne et le centre-ville, a fait l’objet d’un vaste projet d’aménagement et d’harmonisation durant les années 2000 à 2004. Les architectes Olivier Brochet, Emmanuel Lajus, Christine Pueyo et Bruno Fortier en sont à l’origine.

Acheter un appartement place Stalingrad c’est bénéficier d’une grande accessibilité

Depuis 2003, la place Stalingrad accueille un arrêt du tram A de Bordeaux, qui relie aujourd’hui les communes de Mérignac, le Haillan, Bassens, Cenon, Carbon blanc et Floirac. Depuis 2013, les métropolitains tout comme les promeneurs et les touristes peuvent également emprunter la navette fluviale « bat’cub » de la compagnie TBM pour traverser le fleuve en direction de la place des Quinconces et des hangars. Les bus 10, 16, 27, 28, 45, 80, 91 et 92 complètent l’offre de transports de la place.

Depuis quelques années, la place Stalingrad bénéficie d’une accessibilité de choix qui offre un nouveau confort de vie aux habitants du quartier et représente un argument de taille pour ceux qui souhaitent s’y installer. Elle se situe par exemple à 10 minutes à pied et à 4 minutes en tramway du cours Victor-Hugo.

Véritable porte d’entrée du quartier de la Bastide qui séduit de plus en plus d’investisseurs et de nouveaux résidants, la place Stalingrad se situe à proximité de nombreux points d’intérêt : le cinéma Mégarama, l’écoquartier Darwin et le jardin botanique. Les espaces verts tous proches font le plaisir des coureurs et des promeneurs.

Lieu de vie de plus en plus prisé, la quartier Stalingrad se réinvente tout en conservant son charme

La Bastide dans son ensemble, incluant la Benauge, Brazza et Niel fait l’objet d’un grand projet d’aménagement urbain à l’horizon 2030. A terme, les nombreux logements neufs prévus s’intègreront dans un ensemble harmonieux où la part belle sera faite aux espaces verts. Des commerces mais aussi des espaces de coworking et des locaux pour faciliter l’accueil des entreprises sont également prévus. 

Ceux qui choisissent de s’y installer saluent souvent la chaleur des habitants et l’ouverture d’esprit mais également un dynamisme certain, illustré par les nombreuses start-ups qui arrivent chaque année. En somme, c’est l’esprit village avec tout le potentiel de Bordeaux.

Si vous êtes curieux de découvrir la place Stalingrad et le quartier de la Bastide, et de connaitre les projets immobiliers en cours pour acheter un appartement, prenez contact avec votre conseiller en immobilier neuf.

Hugo Zammit

Hugo Zammit

Dirigeant du Cabinet

Salut c’est Hugo et bienvenue sur mon blog. Ici je partage mes conseils pour acquérir un logement neuf dans les meilleures conditions.

J’aide et j’accompagne au quotidien des personnes qui veulent devenir propriétaire d’une résidence principale, résidence secondaire ou qui souhaitent réaliser un investissement locatif dans le neuf .

J’ai également une chaîne Youtube qui a pour but de vous aider et conseiller.

VOUS ALLEZ AVANCER C'EST ASSURÉ 😉

NOTRE TOP 3 VIDÉOS !

OPTIMISEZ VOTRE FINANCEMENT AU MAXIMUM !

Achetez un logement neuf en TVA 5.5 % et avec un Prêt à taux Zéro vous offre plusieurs milliers voir plusieurs dizaines de milliers d’euros d’économies !!

EFFECTUEZ DES TRAVAUX PRÉ-LIVRAISON !

REVENDRE AVANT LIVRAISON ?